jeudi, mai 21, 2015

Pourquoi les livres papiers ne pourront pas disparaître malgré la présence de l'Internet?


Pourquoi les livres papiers ne pourront pas disparaître malgré la présence de l'Internet?
Pourquoi les livres papiers ne pourront pas disparaître malgré la présence de l'Internet?


Le développement de la technologie favorise les gens à chercher plus facilement des informations, avant tout grâce à l'internet avec lequel on n'a plus besoin de feuilleter des livres afin d'obtenir des informations ou de lire. Mais, l'Internet est-il capable de "battre" les livres papiers?

D'abord, l'Internet facilite l'accès aux informations de n'importe quel sujet. Il ne nous faut qu'un réseau internet pour les chercher. De plus, on peut télécharger des livres numériques sur internet. Ce sera donc plus pratique et écologique. Ainsi, les livres numériques ne sont pas assez confortables à lire. Comme on doit lire ces livres sur l'écran, soit de l'ordinateur, soit du portable, soit de la tablette, cela rend fatigué à nos yeux. Ensuite, les informations acquises sur internet, souvent elles ne sont pas assez approfondies que celles de vrai livre du fait de la vitesse des informations et la source qui n'est pas crédible. Quelques fois, il existe des informations fausses. Enfin, ce qui est le plus important, c'est qu'en faisant la lecture, on entraîne notre cerveau. Basé sur une étude, cette activité pourrait réduire les risques des maladies neurodegeneratives telles que la démence et d'Alzheimer. Ce sont les raisons pour lesquelles beaucoup de gens préfèrent lire des livres papiers malgré la présence de l'Internet et des livres en ligne.

En conclusion, la technologie nous aide à obtenir facilement et rapidement des informations, mais les livres restent préférables en tant qu'un moyen de chercher des informations et de s'amuser. Il est impératif que tout le monde, surtout les étudiants, ait l'habitude de lire (des livres) en vue de cultiver leur cerveau. 

 Contributed by Ni Putu Eka S.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire